Luxembourg Luminus projette d’implanter cinq éoliennes à l’est de la E25, au lieu-dit Bois de Groûmont.

En janvier dernier, le chantier du premier parc éolien en zone d’exploitation forestière de Belgique, porté par la société EDF Luminus, débutait au lieu-dit Lambiester dans la commune de Lirneux.

Aujourd’hui, alors que le nouveau parc de six éoliennes est en rodage - deux mats produisent déjà de l’électricité -, la même société annonce qu’elle prévoit d’introduire une demande de permis unique pour implanter un deuxième parc éolien en zone forestière, au lieu-dit Bois de Groûmont, à l’est de l’autoroute E25 entre Baneux (Lierneux) et Fraiture (Vielsalm).

" Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique européenne, nationale et régionale de réduction des émissions de gaz à effet de serre ", souligne André Samray, le bourgmestre de Lierneux. " Il porte sur l’implantation de cinq éoliennes et d’une cabine de tête, la pose de câbles électriques ainsi que sur la création de chemins d’accès et d’aires de montage."

La première réunion publique d’information se déroulera à la salle Le Vicinal, à Lierneux, le 28 février à 19 heures. La procédure prévoit qu’un mât soit placé pendant un an à l’endroit retenu afin de mesurer les vents. Ensuite, une étude d’incidences sera réalisée.

Le bourgmestre de Lierneux annonce qu’un troisième projet de parc éolien, porté par la société Storm, est à l’étude dans sa commune, à la sortie de l’autoroute E25 en direction de Bra-sur-Lienne. " Ce troisième projet est à cheval sur les communes de Lierneux et de Manhay. La première réunion d’information est programmée le 13 mars à Jevigné ", conclut-il.

N.L.