Plus de 40 000 plants ont été découverts, soit l’équivalent de 1,2 tonne de canabis

Sept personnes viennent d’être condamnées par le tribunal correctionnel de Neufchâteau à des peines allant jusqu’à 7 ans de prison pour leur implication dans un vaste réseau de cannabiculture. Le dossier est parti d’une perquisition menée en février 2015 dans un hangar de Bastogne.

Les enquêteurs y avaient découvert les restes d’une cannabiculture estimée à plusieurs milliers de plants. Les investigations menées par la suite avaient permis la mise au jour d’autres cannabicultures dans la région liégeoise, à Seraing, Verviers…

Au total, plus de 40 000 plants avaient été découverts sur les sites, soit 1,2 tonne de cannabis pour une valeur estimée à près de 4 millions €. Neuf personnes ont été poursuivies. Seules deux d’entre elles avaient accepté de comparaître physiquement. Désignés comme les principaux instigateurs du trafic, les deux individus en question écopent respectivement de 7 et 3 ans de prison, ainsi que de 120 000 € et 24 000 € d’amende.

À cela s’ajoute la confiscation par équivalence de 102 000 € et 14 000 €. Les autres prévenus écopent de peines de prison comprises entre 4 et 5 ans et d’amendes entre 24 000 € et 36 000 €. Le tribunal a également ordonné la confiscation de plusieurs véhicules et de plusieurs dizaines de milliers d’euros, ainsi que l’arrestation immédiate des prévenus n’ayant pas comparu.