Luxembourg

Les mises en situation peuvent être impressionnantes, mais ne doivent pas inquiéter la population

Depuis lundi et jusqu'au vendredi 27 septembre, la Défense organise l’exercice Celtic Uprise 2019. Il s’agit du premier exercice qui s’inscrit dans le tout nouveau partenariat franco-belge appelé CaMo (Capacité Motorisée) qui va voir la Défense belge dotée de nouveaux véhicules.

Durant cet exercice, près de 900 militaires issus principalement de la Brigade Motorisée belge ainsi que des troupes de l’Armée de Terre française seront déployés notamment en provice de Namur. Les militaires s’entraineront selon un scénario fictif durant lequel ils exécuteront de nombreux aspects de leur métier (patrouilles, sécurisation de points sensibles, escortes de convois, actions anti-terroristes, évacuations médicales etc.).

L’exercice se déroulera notamment à Cerfontaine, Florennes, Doische, Hastière, Onhaye, Philippeville, Viroinval, Walcourt et Marche-en-Famenne

Avec ce partenariat stratégique, les deux pays souhaitent collaborer très étroitement en termes de formation, d’entrainement, de doctrine, d'équipement et de déploiement opérationnel. Les nouveaux véhicules Jaguar et Griffon seront livrés en Belgique à partir de 2025. Mais la coopération entre les unités en matière de formation commune commence dès aujourd'hui.

"Ces exercices sont primordiaux pour la Défense : pour l’entraînement des militaires, pour la coordination entre deux pays mais également pour recevoir nos nouveaux moyens", explique le commandant Jean-Yves Lona

Hormis le passage de véhicules de gros gabarit et le tir de munitions (à blanc) dans certains endroits, il ne devrait pas y avoir de réelles nuisances pour la population. Une campagne d’information avait été lancée par l'armée auprès des riverains.