Le tribunal correctionnel de Neufchâteau a condamné mardi un homme de 79 ans à 6 mois de prison pour attentat à la pudeur. Le prévenu a embarqué une dame qui marchait le long de la route près de Libramont pour la tripoter à bord de sa voiture. 
« Le conducteur était une personne d’un certain âge. Elle est donc montée à bord en toute confiance », souligne l’avocate de la partie civile à l’audience. Une fois la portière refermée, l’automobiliste s’est mis à glisser sa main sous son t-shirt pour lui caresser la poitrine. Et ce malgré les protestations de la passagère, qui est finalement parvenue à s’extraire du véhicule avant de photographier la plaque d’immatriculation. Formellement identifié, le septuagénaire a toujours contesté les faits qui lui étaient reprochés. Tout comme il contestait avoir embarqué qui que ce soit à bord de son véhicule. 
D’après son avocat, la partie civile pourrait l’avoir accusé par intérêt financier. Un argument auquel le juge n’a pas fait droit. Dans son jugement, le tribunal souligne qu’au moment de son interpellation par la police, le prévenu a dit à sa fille qu’on lui reprochait d’avoir « tripoté la fille », sans même que les policiers n’aient eu à évoquer les faits. Condamné à 6 mois de prison, l’intéressé bénéficie toutefois d’un sursis.