Après la maison de repos l’Age d’or et le centre d’accueil La Source-Animalaine, c’est la résidence Sans-Souci - la maison de repos et de soins gérée par le CPAS - qui est fortement impactée par la pandémie. Plus de la moitié des séniors ont été testés positifs.

" Deux journées de dépistage ont été organisées", précise Jean-Michel Gaspard, président du CPAS.  " Lors du premier testing, 41 cas de Covid-19 ont été décelés parmi les résidents. Le deuxième résultat, reçu le week-end dernier, a révélé 14 cas supplémentaires."

Les membres du personnel n’ont pas été épargnés. Sur les 70 personnes employées par le CPAS, une vingtaine ont été testées positives.

 "Nous avons reçu le soutien de la zone de secours Luxembourg et de l’intercommunale de soins de santé Vivalia", poursuit le président du CPAS. "L’appel aux bénévoles a aussi été entendu. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues notamment pour la distribution des repas dans les chambres."

La résidence a été réorganisée afin de séparer les résidents Covid des autres. Des chambres ont été créées dans des espaces communs. Tout le rez-de-chaussée a été réservé aux personnes âgées testées positives. Les visites à la MRS ont été suspendues. Les séniors restent en contact avec leurs proches par skype et par téléphone.