La tendance à la baisse dans les chiffres du nombre de personnes hospitalisées pour Covid se poursuit dans les hôpitaux généraux de la province de Luxembourg. Cette situation permet de redescendre à la phase zéro, soit la plus basse du plan Surge Capacity. Dans le même temps, les possibilités de visites seront également élargies dès lundi.

La cellule de crise transversale Covid a refait le point sur la situation dans les hôpitaux. Ce vendredi, on recensait 2 patients hospitalisés pour ou avec Covid en soins intensifs (1 à Arlon et 1 à Marche) et 13 en unités de soins classiques (4 à Arlon, 2 à marche et 7 à Libramont). Le passage sous le seuil de 15 % de lits en soins intensifs, occupés par des patients Covid, permet de repasser en phase zéro.

Vivalia précise que si la situation venait à se dégrader, elle serait en capacité de réactiver des lits dans les 48 heures comme l’exige le Comité Hospital & Transport Surge Capacity.

La situation favorable permet également d’assouplir les conditions de visites dans les hôpitaux.

Ainsi, la cellule de crise transversale Covid de Vivalia a décidé d’autoriser la visite de deux personnes par patient et par jour sur une plage horaire élargie entre 15 h et 18 h 15. Les visites se font en chambre durant les horaires prévus, disponibles sur le site internet de Vivalia. (https://www.vivalia.be/page/visite-d-un-proche-hospitalise)

Les visiteurs de moins de 18 ans ne sont pas autorisés sauf en maternité où la fratrie est acceptée et dans les cas exceptionnels (situation critique, fin de vie, etc.) moyennant accord du médecin Chef de service.

Les visites ne sont pas autorisées pour les patients Covid. Elles sont possibles en dehors de ces consignes dans certains services (soins intensifs, etc.) moyennant accord préalable du chef de service. Une restriction plus importante au niveau des visites peut être maintenue dans des unités de patients particulièrement fragiles.

Vivalia rappelle que le port du masque reste obligatoire dans les établissements de soins, donc dans toutes les institutions de l’intercommunale de soins de santé, pour toute personne de plus de 12 ans.