La décision a été prise, ce mercredi, par le Comité de direction élargi de Vivalia : l’ensemble des hôpitaux généraux de la province de Luxembourg vont repasser en phase 2 A du Surge Capacity Covid-19.

De jour en jour, les chiffres traduisent et, surtout, confirment la diminution constante du nombre de personnes contaminées au Covid dans les hôpitaux de Vivalia. Ainsi, mercredi, 20 patients étaient hospitalisés aux soins intensifs, soit une diminution d’un tiers en une semaine ; 68 se trouvaient dans les unités Covid classiques, soit 25 % de moins.

Pour rappel, les pics rencontrés dans la province ont été de 43 lits occupés en soins intensifs le 7 novembre dernier et 174 lits occupés en unités classiques le 3 novembre. En passant de la phase 2 B à la phase 2 A, Vivalia adapte sa capacité d’accueil et de gestion des cas aux besoins.

Concrètement, l’intercommunale réduit de 40% le nombre de lits réservés aux hospitalisations Covid dans les unités intensives (de 42 à 25 lits). En cas de résurgence, ces lits doivent être ré-activables dans les 48 h, pendant encore 2 semaines.

La phase 2 A réservera donc, 100 lits d’hospitalisation classique et, en lits de soins intensifs, 15 à Marche/Bastogne dont 9 lits Covid, 10 à Libramont dont 6 Covid, 16 à Arlon/Virton dont 10 Covid.

Pour les citoyens, ce retour à la phase 2 A à la fin de cette semaine voire en début de semaine prochaine, en fonction des sites, signifie un redémarrage progressif de l’activité opératoire non urgente et qui n’utilise pas les soins intensifs.

Cette augmentation de l’activité opératoire se fera en fonction des disponibilités au niveau du personnel et de la situation dans chaque hôpital . Les hospitalisations classiques et de jour reprendront progressivement.