La CIM permet désormais aux enfants de 12 à 15 ans sans comorbidité de se faire vacciner contre le Covid avec le vaccin Pfizer, sur base volontaire et sous réserve de l'accord parental ou du tuteur légal. Au moins l’un des parents ou tuteur légal doit accompagner l’enfant au centre de vaccination.

 " En province de Luxembourg, la demande est là", constate le docteur Guy Delrée, médecin coordinateur de la vaccination dans la province.  " Des parents et leurs enfants se présentent sans rendez-vous dans chacun de nos centres. Nous prenons bien entendu le temps de les informer sur les avantages et inconvénients de la vaccination contre le covid-19 pour ce jeune public. Un médecin est toujours là pour répondre aux éventuelles questions."

En cette fin de 17e semaine d’ouverture des cinq centres luxembourgeois, il annonce que 15.751 doses ont été administrées cette semaine. Un nombre toujours important, mais qui penche désormais davantage vers les secondes doses.

" Rien d’étonnant, puisque 76,3% de la population de la province a désormais reçu au moins une dose", poursuit le médecin.  " Chaque jour, cependant des personnes continuent à se présenter spontanément, les centres fonctionnant en portes ouvertes, pour se faire vacciner en première dose. En 17 semaines d’activités, 313 523 doses ont été administrées."

Si les dates exactes de fermeture de chacun des cinq centres ne sont pour l’heure pas encore connues, il est attendu que les petits centres fermeront vers le 15 août.

 " Les plus grands suivront ensuite à la fin du mois. Pour s’assurer de pouvoir recevoir sa deuxième dose dans des délais corrects, il faut impérativement recevoir la première injection avant le 31 juillet. À l’heure actuelle, rien n’est prévu concernant la vaccination dans les cabinets de médecine générale", conclut le médecin.