La vaccination du personnel hospitalier a débuté, ce vendredi matin, dans les trois hubs de Vivalia à Arlon, Libramont et Marche-en-Famenne. Plusieurs dizaines de travailleurs sont concernés.

Un ordre de priorité a été défini sur base des directives de l’AViQ. Le vaccin a d’abord été inoculé aux personnes des services d’urgences et des soins intensifs. Selon l’intercommunale de soins de santé, le personnel était impatient. Leurs motivations ? "Pour protéger mes proches, me protéger et éviter d’être contaminante" a expliqué Julie, infirmière des soins intensifs.  " Aussi pour montrer l’exemple", a enchaîné Jean-Christophe, chef de service des urgences d’Arlon.

Pour rappel, près de 60 % du personnel des hôpitaux généraux de Vivalia, soit environ 2 400 personnes, ont marqué leur accord. Dans les hôpitaux de Bastogne et de Virton, un transport de vaccins sera organisé. A Bastogne, la vaccination débutera la semaine prochaine.