Le gouverneur de la province de Luxembourg vient de prendre un nouvel arrêté dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Il concerne les événements sportifs. "Le Conseil national de sécurité a confirmé ce que nous savions déjà depuis plusieurs semaines : nous allons devoir apprendre à vivre encore plusieurs mois avec le risque lié au Covid-19, indique Olivier Schmitz. La société doit être organisée en tenant compte de ce risque, tout en se rapprochant d’une vie normale. Le sport jouant un rôle central, il était nécessaire d’harmoniser les mesures sur l’ensemble du territoire provincial."

Le gouverneur précise que la situation sanitaire nous oblige à adapter nos comportements en toutes circonstances, en ce compris lors d’événements récréatifs. Les derniers chiffres, confirmés ce vendredi, montrent une recrudescence du nombre de cas, mais également du nombre d’hospitalisations. La province de Luxembourg n’échappe pas à cette réalité. Il ajoute que les autorités locales et les fédérations sportives sont en attente de mesures claires, proportionnées et cohérentes.

Le nouvel arrêté vise l’obligation du port du masque pour toute personne participant ou assistant à un événement sportif, à l’exception des sportifs lors de la pratique de leur sport. Cette obligation concerne les événements extérieurs et intérieurs, mais également les événements itinérants tels que courses cyclistes, rallyes etc. Les buvettes et autres stands de boisson doivent organiser un système de vente à emporter durant l’événement sportif et respecter le protocole Horeca à l’issue de l’événement.

Ces mesures, déjà prévues par les protocoles, deviennent donc obligatoires.

Sauf dérogation accordée par le bourgmestre dans les infrastructures permanentes, l’assistance reste limitée à 200 personnes à l’intérieur et 400 à l’extérieur. "J’en appelle à la responsabilité de chacun. Profitons de la vie et des moments de partages qu’elle nous offre, mais faisons-le en adaptant notre comportement. Continuez à prendre soin de vous et des autres", conclut le gouverneur.

Nadia Lallemant