Bonne nouvelle, les hôpitaux de la province de Luxembourg voient le nombre de leurs patients Covid diminuer! "La pression a fortement diminué, tant en soins intensifs qu’en hospitalisations classiques, c’est plus calme", annonce Yves Bernard, directeur général de Vivalia.

Une diminution constante

En soins intensifs, il restait ce mardi 3 patients à Arlon, 1 à Marche et 1 à Bastogne. En hospitalisations classiques, le nombre est de 2 à Bastogne, 2 à Marche et 11 à Arlon (les chiffres pour Libramont n’étaient pas disponibles). La grande majorité de ces patients ne sont pas vaccinés.

Avec un total d’une trentaine de patients hospitalisés pour cause de Covid dans notre province, on est bien loin des 86 comptabilisés (dont 20 en soins intensifs) le 9 décembre. La semaine dernière, il en restait 54. Preuve d’une diminution constante ces derniers temps.

Positivité élevée, mais sans impact dans les hôpitaux

Si ces chiffres baissent, ce n’est pourtant pas le cas du taux de positivité. "Au niveau des tests dans nos laboratoires, on constate par contre un taux élevé, avec 15 à 20% de résultats positifs, indique Yves Bernard. Ce mardi, nos laboratoires ont encore connu une recrudescence de tests positifs. Mais il n’y a pas d’impact, à ce stade, sur les hospitalisations. Cela serait lié au nouveau variant. A priori, Omicron développe moins de formes graves chez les personnes touchées. Cela engendre donc moins d’hospitalisations que pour les variants précédents."

Le Dr Pascal Pierre, directeur aux affaires médicales de Vivalia, pointe également, dans les colonnes de Sud Presse, l’efficacité de la 3e dose comme élément d’explication dans cette baisse.

À quoi faut-il s’attendre dans les prochains jours et semaines? "C’est difficile à prévoir, nous espérons simplement que ce que nous lisons au niveau des études, indiquant que ce variant est moins agressif, continue à se confirmer, répond le directeur général de Vivalia. Chez nous, Omicron prend seulement le dessus depuis peu, il faudra voir les effets dans la durée."