René Collin, président provincial du cdH, a appris avec tristesse, ce dimanche matin, le décès de Guy Lutgen.

"C’est tout le cdH de la province de Luxembourg qui se retrouve aujourd’hui orphelin de cette grande figure humaniste qui aura marqué plusieurs générations de son charisme et de son dynamisme", souligne-t-il.  "Au Sénat d’abord, Guy Lutgen s’est battu sans relâche pour les valeurs de l’éducation que comme enseignant, il avait portées à Bastogne, autant que pour la défense de la ruralité dont il était l’enfant."


Le président provincial souligne que pendant 24 ans, il aura dirigé la Ville de Bastogne en cultivant son goût de l’authenticité, son sens de la mémoire, son ouverture à l’innovation, en favorisant le développement de la ville et de ses villages dans l’harmonie et la complémentarité.


Selon René Collin, celui qui fut Secrétaire d’Etat pendant deux ans au Gouvernement fédéral puis ministre pendant douze ans au Gouvernement wallon, a incarné à la fois un profond attachement national et l’amour de sa Région, stimulé l’esprit de responsabilité de la Wallonie et des Wallons et porté haut les valeurs de le province de Luxembourg.


" Guy Lutgen aura placé l’agriculture wallonne sur la carte de l’Europe en défendant ses spécificités, offert aux agriculteurs wallons les outils d’une politique régionale à leur mesure, en restant en permanence proche d’eux et de leurs familles"
, poursuit-il.  " Ministre de l’Eau et de l’Environnement, il a bataillé avec succès pour que dans ces matières, la décision reste aux mains de la puissance publique et doté la Wallonie des outils aujourd’hui encore au cœur de sa marche vers le développement durable."


Dans les domaines de la Forêt et des Ressources naturelles, René Collin souligne qu’il a eu à cœur d’assurer les conditions du développement et la préservation de notre patrimoine. Il ajoute que c’est ce même souci d’équilibre qui a animé son action de Ministre du Logement, promouvant la justice sociale et l’accès au logement pour tous.


"Dans toutes ses fonctions, Guy Lutgen aura incarné l’homme épris de justice, de respect de chacune et de chacun, en même temps que l’audace des idées nouvelles et le courage des décisions porteuses d’avenir. Humaniste accompli à la personnalité riche et multiple, homme de la terre de Noville et homme de culture, sensible à la grandeur des gens simples qui travaillent et qui peinent, épris de poésie, d’histoire et de belles lettres, Guy Lutgen aimait tantôt se ressourcer dans la solitude paisible des bois et des forêts d’Ardenne, tantôt partager des moments d’humour et de convivialité, quel que soit le statut de ses interlocuteurs. Le cdH du Luxembourg présente ses condoléances émues à ses enfants et petits-enfants",
conclut-il.