Pour oublier la crise sanitaire, les soucis quotidiens ou le travail l’espace d’une soirée, rien de tel qu’un match des Diables Rouges. Ce samedi soir, environ 900 personnes se sont réunies à Bertrix pour suivre la rencontre Belgique/Russie, diffusée sur 2 écrans géants. L’ambiance ? Bonne, comme attendue et comme savent le faire les supporters du Centre-Ardenne, tous vêtus d’une touche de noir-jaune-rouge. En famille, entre amis et avec de larges sourires une heure avant le coup d’envoi, la foule avait déjà rempli l’enceinte réservée aux afficionados. Ce n’était pas non plus la grande effervescence que le pays a connue il y a deux ans en ½ finale contre la France, il ne s’agissait que du premier match de l’Euro 2020, mais cette mise en jambe à fait du bien aux supporters. 

© Trotta

« On va gagner 3-0. On est heureux d’être ici, ça fait vraiment du bien. On ne voulait pas rester à la maison. On se sent en sécurité ici. Ce n’est pas encore le retour à la vie normale, mais c’est déjà ça », expliquait Fabrice, jeune supporter bertrigeois qui avait vu juste dans son pari. Il est 21 heures. Enfin ! c’est part pour, on l’espère, voir les Diables aller au bout de la compétition. « Je devais normalement être au stade en Russie, mais avec le covid, j’ai dû changer mes plans. Je n’ai pas encore eu ma première dose de vaccin. Pas grave, je vais les encourager d’ici », dit Arnaud, venu de Libramont.

© Trotta

 C’est la commune qui a mis en place cet évènement. Une organisation importante qui a demandé un respect très strict des règles sanitaires. « On a privatisé la place pour la soirée. Nous avons suivi et appliqué le protocole Horeca. Quelles règles ? L’accès au site était minuté. Il fallait 1,5m de distance en chaque groupe, dans les files d’attente. 4 personnes par table et être assis durant le match pour limiter les déplacements. Le port du masque était obligatoire lors des déplacements. A 23h, tout le monde était parti. Cela s’est bien passé…et on a gagné 3-0 », expliquait Mathieu Rossignol juste après la rencontre. Le bourgmestre peut se montrer satisfait et attend avec impatience la nouvelle diffusion des Diables jeudi prochain, pour le second match de l’Euro 2020 contre le Danemark.

© Trotta