Nonante-quatre communes ont été sélectionnées pour recevoir un subside qui leur permettra de s’équiper en matériel de vidéosurveillance. Elles avaient répondu à un appel à projets initié en septembre dernier qui leur offrait la possibilité de recevoir un montant maximum de 25.000 euros par commune.

Au total, c’est un budget d’1,8 million d’euros qui a été dégagé par la Wallonie à l’initiative de la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier. L’objectif ? Renforcer l’efficacité des communes dans l’identification des auteurs d’incivilités ayant un impact sur la propreté publique.

En province de Luxembourg, les communes de Bertrix, Durbuy, Hotton, Martelange, La Roche, Tintigny, Vaux-sur-Sûre, Vielsalm et Wellin ont été retenues. Elles ont été sélectionnées sur base d’un dossier solidement étayé, mettant en avant les emplacements potentiels identifiés pour être équipés d’une caméra et la manière dont elles vont s’organiser pour exploiter au mieux les images fournies. Les communes ont jusque juillet 2022 pour installer les caméras fixes ou mobiles sur leur territoire.