Le projet Zelda, soutenu par les Agences de Développement Territorial wallonnes, coordonné par l’Intercommunale Pure de Financement du Hainaut et réalisé avec la collaboration de l’UMONS et des gestionnaires de réseau (ORES et RESA), a pour objectif de soutenir la création de communautés d’énergie renouvelable dans les parcs d’activités économiques wallons. Les résultats de la phase 1 du projet viennent d’être présentés à 200 entreprises et au Ministre wallon de l’Énergie, Philippe HENRY.

Dans le cadre de ce projet, une simulation des bénéfices potentiels pour l’ensemble des entreprises implantées au sein de 56 parcs d’activités économiques répartis sur toute la Wallonie a été réalisée avec, comme ambition, de démontrer les avantages d’une autoconsommation collective, locale et durable. Les conclusions sont aujourd’hui très prometteuses.

Sur le territoire de l’intercommunale IDELUX, l’étude Zelda a été réalisée dans 16 entreprises raccordées en Moyenne Tension - périmètre de l’étude - situées dans les parcs d’activités économique de Weyler, Bastogne 1 et Recogne.

Les résultats ont permis de chiffrer qu’une production d’énergie renouvelable sur ces zones (éolien et panneaux photovoltaïques), couplée à une autoconsommation collective locale de cette électricité verte, permettait aux entreprises participantes de faire des gains sur leurs factures d’électricité allant de 5 à 14 %.

Les résultats ont également permis de montrer que le réseau est moins sollicité et ainsi d’éviter peut-être de futurs lourds investissements publics pour renforcer celui-ci. L’Intercommunale suit avec attention l’évolution de cette nouvelle législation en espérant, demain, développer ces communautés d’énergie renouvelable au profit des entreprises et développer des parcs d’activités économiques plus durables.