Les contrôles de marchandises continuent à être effectués en parallèle 

Des habitants du nord de la province de Luxembourg continuent à franchir la frontière malgré l’interdiction. Ces derniers jours, la police de la zone Famenne Ardenne a verbalisé plusieurs automobilistes qui se rendaient à la station-service à Huldange, près de Gouvy.

Les PV ont été transmis au parquet du Luxembourg lequel déterminera le montant de l’amende à payer en fonction des circonstances. Ce montant sera plus élevé si plusieurs personnes n’appartenant pas à la même famille se trouvaient dans le véhicule.

Si les frontières ne sont pas fermées, des contrôles y sont organisés pour vérifier si les déplacements sont essentiels.

Qui peut franchir la frontière ? Les travailleurs transfrontaliers munis d’une attestation remplie par leur employeur et les résidents frontaliers qui n’ont pas d’offre belge la plus proche. Cette deuxième condition à remplir, pour se rendre au Grand-Duché, semble ne pas encore avoir été comprise par tout le monde.

La police a rappelé aux contrevenants, par exemple, domiciliés à Vielsalm, qu’ils ne sont pas autorisés à s’y rendre car ils disposent d’une station-service et de commerces dans la localité. En revanche, les habitants de Gouvy peuvent acheter du carburant au Luxembourg car leur commune ne dispose pas de pompe à essence.

Depuis mercredi, tous les contrôles aux frontières ont été renforcés. Des agents des douanes sont venus en appui des équipes de police locale et fédérale. "Cent agents sur les 2633 que comptent les services extérieurs ont été affectés au contrôle des frontières", précise Florence Angelici , po rte-parol e du SPF Finances. "Il s’agit de personnel armé provenant de différents services."

Ces agents ne sont pas des membres du personnel chargés de la vérification des marchandises. Les contrôles des marchandises se poursuivent en parallèle. Ils sont notamment ciblés sur les masques de protection transportés dans le cadre de l’épidémie de coronavirus. Lors du contrôle, leur conformité, notamment, est vérifiée.

Nadia Lallemant