Un praticien a accepté de témoigner sous le couvert de l’anonymat.

Le docteur Guy Delrée, président du Cercle de médecins généraliste Famenne Ardenne et membre de la cellule de crise mise en place par Vivalia dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, rappelle que des mesures strictes sont prises pour éviter que des médecins ou du personnel soignant testés positifs au Covid-19 ne soient en contact avec des patients.

"Selon les informations dont je dispose, au moins deux médecins généralistes, testés positifs, ont été confinés chez eux", souligne-t-il. "On respecte les consignes pour qu’ils ne soient pas des vecteurs de maladie. On s’attendait à ce que des praticiens tombent malades. Tous les chiffres ne m’ont pas encore été communiqués. L’inventaire des troupes va être réalisé dans les prochains jours."

L’un de ces médecins généralistes contaminé, âgé de plus de 60 ans, a accepté de témoigner sous le couvert de l’anonymat. "J’avais de la fièvre et des courbatures. Le diagnostic a été posé il y a quelques jours. Le Covid-19 se soigne comme une grippe. J’ai pris du paracétamol et je me sens déjà mieux. Le coronavirus est une maladie bénigne dans 80 % des cas. Il faut du repos et bien s’hydrater. "

Le médecin souligne qu’il est frustrant pour un soignant d’être testé positif. "La première réaction a été de me dire que j’avais manqué de prudence. Le problème c’est que certains patients ne parlent pas clairement des symptômes. Ils devraient être plus précis pour éviter de contaminer le médecin."

Le généraliste poursuit en disant que son état de fatigue général explique, sans doute, le déclenchement de la maladie. "Depuis le début du mois de mars, je travaille beaucoup. Quand on est très fatigué, les défenses immunitaires sont affaiblies. Depuis que j’ai reçu les résultats, je suis confinée chez moi au moins pour une quinzaine de jours. Je n’ai plus aucun contact avec les patients, si ce n’est par téléphone."

Ce praticien recommande aux médecins et au personnel soignant de déconnecter de temps en temps et de s’oxygéner afin de rester en forme pour soigner les patients.