Luxembourg Il démissionne de son poste de chef de groupe au Parlement wallon.

Lorsqu'il a annoncé qu'il ferait une annonce officielle ce dimanche midi, on pouvait s'attendre à ce que Dimitri Fourny, le bourgmestre de Neufchâteau, démissionne dans le cadre du scandale autour de suspicion de fraude électorale à Neufchâteau. Ce n'est pas le cas.

Il reste bourgmestre, il reste député wallon, mais il met son mandat de chef de groupe CDH au Parlement wallon à disposition de son parti. Il a été inculpé dans cette affaire.

Il a annoncé par contre qu'il ne sera pas candidat ni pour les régionales ni pour le fédéral au scrutin du 26 mai. "Je mettrai un terme à mon activité parlementaire au lendemain du 26 mai prochain", a-t-il annoncé. "Je continuerai à investir tout mon temps pour les habitants de cette commune de Neufchâteau."

En cause: ill apparaît que des bénéficiaires d’un home de Neufchâteau ont vu leurs procurations falsifiées lors des dernières élections communales. Les voix allaient à Dimitri Fourny dont certains proches ont aussi été inculpés. Dimitri Fourny avait décroché 10 sièges sur 19, conservant ainsi sa majorité absolue. Son opposant Yves Evrard n'en avait obtenu que 8. Il est fort probable que ces votes par procuration ont tranché en faveur de Dimitri Fourny.