Mercredi, le parquet du Luxembourg a requis 6 mois d’emprisonnement à l’encontre d’un couple de Néerlandophones pour coups et blessures sur une automobiliste durbuysienne. Celle-ci roulait derrière la voiture des prévenus sur la route entre Heyd et Tour quand une altercation a éclaté. « À un moment, la voiture des prévenus va freiner brutalement et se mettre en travers de la route », explique la substitute du procureur du Roi, Pascale Robert. « Le conducteur sort comme un diable de sa boîte, attrape la victime par le bras et l’extirpe de la voiture pour la pousser sur le capot et l’injurier. » 

La prévenue serait alors sortie à son tour pour rouer la conductrice de coups. « Monsieur n’a peut-être pas frappé la victime, mais il l’a offerte à sa compagne en la maintenant », estime le parquet. Difficile pour la magistrate de s’expliquer un tel déferlement de violence de la part de ce couple à priori sans histoire, venu passer les vacances dans la région avec leur petite fille de 5 ans. Les prévenus avancent une version totalement différente. Ils expliquent s’être rangés sur le bord de la route car l’autre voiture les collait de trop près. D’après eux, c’est la victime qui est sortie de sa voiture et les a insultés en premier. « Il y a eu des échanges verbaux, mais pas physiques », assure le prévenu. Malgré la présence de constatations médicales, la défense rappelle que le dossier repose avant tout sur les déclarations des uns et des autres. Et l’avocat d’évoquer plusieurs incohérences entre les déclarations et les constatations. Le parquet requiert 6 mois d’emprisonnement pour chacun des prévenus. La défense demande l’acquittement. Jugement le 28 octobre.