Les verts ont réalisé un score historique mais une alliance CDH/MRMC s’est conclue en fin de soirée

La grosse surprise de la soirée est venue du côté d’Arlon. Les Ecolos ont cartonné en obtenant 22,80 % des suffrages. " C’est un résultat historique" , commentait vers 20 heures Romain Gaudron.

Le porte-parole des verts (Ecolo +) a réalisé un score qui dépasse les attentes dans sa commune. "C’est une surprise. On ne s’attendait pas à un tel score. C’est le résultat d’une bonne campagne que nous avons menée ces derniers mois", confiait-il. Ecolo + devançait ainsi le MR mais restait derrière le CDH du bourgmestre sortant, Vincent Magnus (Arlon 2030). Et deux heures plus tard, Vincent Magnus annonçait une nouvelle coalition à Arlon. "Après avoir gouverné avec le PS et au vu des résultats des socialistes, nous avons décidé de former une alliance CDH/MRMC. Pourquoi ne pas la faire avec les Verts ? Il y a certains dossiers qui font penser que l’on ne pourra pas avancer avec eux", disait-il. Il pensait notamment à l’amélioration de la place Léopold et du fameux parking de la ville. Un dossier très chaud qui a finalement eu raison des verts. Pour connaître la composition exacte du collège communal, il faudra encore patienter quelques jours. L’autre information de la soirée, c’est la déroute du PS d’André Perpète (Pour vouS). L’actuel premier échevin de la commune se montrait évidemment très déçu de ce résultat hier soir et se mettait déjà dans la position de l’opposition. À 50 kilomètres du chef-lieu, les Chestrolais attendaient encore les résultats qui devaient tomber durant la nuit. "La seule tendance à ce stade, c’est que c’est assez serré. Je pense que nous avons une légère avance sur les autres. Un peu comme en 2012", confiait le bourgmestre Dimitri Fourny aux environs de 22 heures.

L.T.