Luxembourg

 Le gouverneur Olivier Schmitz, avait-il le droit de postposer le délai de 30 jours pour valider les élections communales à Neufchâteau ? La question était au centre des débats, mardi, au Conseil d’Etat. 

Au terme des plaidoiries, les deux recours déposés par Yves Evrard, actuel chef de file de la minorité, et par le bourgmestre Dimitri Fourny, ont été jugés recevables. Alors que le premier s’est adressé au Conseil d’Etat avant tout pour préserver les droits de son groupe, le second réclame la validation du scrutin en l’absence de notification de la décision du report du délai de 30 jours. 

Au cabinet du gouverneur, on précise que la procédure habituelle a été respectée. Olivier Schmitz n’a pas pu statuer sur les élections communales à Neufchâteau car on est dans un cas de force majeure. En effet, étant donné qu’une procédure d’instruction judiciaire est en cours, il n’a toujours pas accès aux pièces. Par conséquent, le délai de 30 jours dans lequel il doit statuer n’a pas encore pris cours. Le Conseil d’Etat devrait prendre une décision en mars.