Luxembourg L’aménagement de logements dans l’ancienne gendarmerie est programmé dans le PST

Au récent conseil communal, le collège a présenté la déclaration de politique communale du logement. Elle s’articule autour de cinq axes. "Nous allons poursuivre la mise en œuvre du droit à un logement décent, notamment via le plan habitant permanent", a précisé le bourgmestre Michel Jacquet. "Il est prévu, par ailleurs, d’augmenter l’offre de logements sociaux ou assimilés et de transit mais aussi d’encourager la rénovation de logement alliant efficacité énergétique et respect de l’environnement, de renforcer la concertation entre les différents acteurs et, enfin, de développer notre offre de terrains à bâtir afin de favoriser l’installation des jeunes ménages."

Au nom de la minorité, Jean-François Collin, a mis l’accent sur la nécessité de favoriser la mixité sociale et la création de logements adaptables, pour les seniors et les personnes à mobilité réduite. Dans le Programme Stratégique Transversal, des projets concrets ont été ciblés, comme l’aménagement de lotissements à Hazeilles et Fisenne où une quarantaine de terrains de toutes tailles seront disponibles.

Deux autres projets portent sur la construction d’appartements à Erezée pour permettre à des jeunes d’habiter la commune et sur la transformation d’habitations en logements tremplins à Hoursinne, Mormont, Fisenne et Erezée. Afin d’augmenter le parc de logements destinés à la location y compris pour des revenus modestes, il est prévu de rénover la ferme du CPAS à Amonines en y créant du logement mixte et, enfin, d’aménager des logements dans l’ancienne gendarmerie à Erezée et sur le terrain adjacent.

N.L.