Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 4 h, un habitant de la Grand-Rue à Athus (Aubange), âgé de 45 ans, désespéré, a menacé de faire exploser des grenades.

Il a barré la porte de son habitation et s’est retranché chez lui. Des policiers de plusieurs zones de police se sont rendus sur place.

Les unités spéciales ont été appelées en renfort. Vers 10 h, tout était rentré dans l’ordre. "Les négociations ont duré plusieurs heures", précise le bourgmestre d’Aubange, Jean-Paul Dondelinger. " Le quadragénaire a accepté d’ouvrir la porte de son habitation. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer. Un suivi psychiatrique devrait être assuré."

Le Parquet du Luxembourg  précise que le forcené a appelé les services de secours vers 3 h 30. "Il  voulait mettre fin à ses jours", précise la magistrate de garde. "Il a expliqué qu'il était armé. Un appui policier a, dès lors, été demandé. L'homme s'est ensuite retranché chez lui et a menacé de faire exploser des grenades."

 Les lieux sont présent sécurisés. Le service de déminage a été envoyé sur place. L'individu a été privé de liberté et emmené à l'hôpital. La suite à donner à cette affaire dépendra des résultats du bilan médical. Selon le Parquet, cet Aubangeois a un emploi stable mais souffre de difficultés psychologiques.