Diplômé de l’école hôtelière de Libramont, Benjamin Simon, 26 ans, a eu le nez fin ! Bien avant les mesures de distanciation physique, recommandées par les virologues, pour limiter la propagation du coronavirus, il a eu l’idée de proposer à sa clientèle des salles privatisées.

Aujourd’hui, ce concept original, est particulièrement apprécié par les convives, heureux de s’isoler, dans une pièce, avec les personnes de leur bulle. Le port du masque est, bien sûr, obligatoire à l’entrée et lors des déplacements dans l’établissement.

"Mon restaurant est installé dans une maison qui date de 1850", explique le jeune restaurateur.  " Spacieuse et confortable, cette ancienne demeure me permet de chouchouter ma clientèle en l’installant dans des salles privatisées qui peuvent accueillir de deux à dix personnes. La salle doit, bien sûr, être réservée au moins une semaine à l’avance."

Ce concept séduit les convives car ils dînent ou déjeunent, comme  s' ils étaient à la maison, avec un chef de renom à domicile. "Je cultive moi-même les légumes", poursuit Benjamin Simon.  "Les courges, tomates, carottes et choux-fleurs de mon potager accompagnent des produits locaux. Je me fournis uniquement chez les petits producteurs de la région, comme, par exemple, à la Ferme Saur à Metzert."

Côté apéro, le restaurateur joue aussi la carte locale en proposant un gin arlonais à base d’aspérule. "Ce gin est fourni par un pote arlonais de 25 ans. Il me livre aussi une large gamme de vins français, sans sulfite, produits par des petits vignerons. Il ouvrira prochainement une cave à vin à Arlon. J’ai  la chance d’être très bien entouré et, aussi et surtout, d’être soutenu par mon épouse Margaux."

Le restaurant  "La Table du Potager", situé au numéro 209 de la rue de Burgknapp à Heinstert, dans la commune d’Attert, est accessible tous les jours à midi et en soirée uniquement sur réservation. Infos: 0499/ 19 97 52