Les cellules de crise locales et transversale de Vivalia ont fait le point, ce vendredi, sur la situation Covid dans les hôpitaux. Cette situation se dégrade rapidement sur tous les sites hospitaliers.

" Ainsi, alors que le Codeco annonce de nouvelles mesures strictes pour la population, nos unités de soins intensifs sont saturées et le manque de places est inquiétant également dans les unités classiques pour les patients non Covid", souligne Vivalia dans un communiqué.

Face à cette situation, la cellule de crise transversale a décidé de réduire fortement l’activité médicale opératoire dans le but de dégager les moyens humains nécessaires pour la gestion des cas de Covid hospitalisés et d’assurer l’hospitalisation des patients admis en urgence.

C’est ainsi que, jusqu’au moins le 1er décembre inclus, toutes les interventions chirurgicales non urgentes ou non absolument nécessaires nécessitant au moins une journée d'hospitalisation sont suspendues. Ne seront autorisées que les interventions urgentes et nécessaires ainsi que les interventions en hospitalisation de jour.

Les directeurs médicaux sont chargés de mettre en œuvre cette décision en concertation avec les équipes opératoires et la direction des Soins infirmiers. La situation sera réévaluée début de semaine prochaine. Cette décision illustre les difficultés actuelles liées à la dégradation générale de la situation du Covid.

L’intercommunale de soins de santé salue une fois encore les efforts fournis chaque jour par l’ensemble de ses équipes et appelle à la solidarité pour arriver à surmonter une situation difficile et à nouveau exceptionnelle.