Le  docteur Pascal Pierre, directeur général  aux affaires médicales de Vivalia vient de faire le point sur la situation Covid dans les hôpitaux de la province de Luxembourg.

"Le trend est à la hausse, indique-t-il. Ce lundi, quatre patients sont en réanimation, soit un dans chaque hôpital. Dans les unités Covid classiques, onze patients sont hospitalisés à Arlon, quatre à Marche-en-Famenne, six à Libramont et deux à Bastogne."

Le médecin rappelle que la cellule de crise des Cliniques du Sud Luxembourg a décidé d’interdire les visites aux patients hospitalisés à Arlon jusqu’au mardi 28 septembre inclus. Une décision prise à la suite de l’augmentation du nombre de cas positifs de coronavirus dans deux unités de l’hôpital arlonais, en l’occurrence la gériatrie et l’hémato-onco-néphrologie.

"Ces infections chez les patients âgés et/ou qui présentent des facteurs de comorbidité se répercutent dans les chiffres des patients hospitalisés à Arlon. La décision d’interdire les visites vise à diminuer le risque d’importation de nouveaux cas extérieurs et la contamination de nouvelles unités", poursuit-il.

Du côté des maisons de repos, la tendance est à la hausse également.

"Plusieurs maisons de repos ont été touchées ces dernières semaines, annonce le docteur Guy Delrée, coordinateur de la vaccination provinciale. Il est arrivé que plusieurs cas soient diagnostiqués à l’hôpital où les patients étaient pris en charge pour d’autres pathologies avec comme conséquences un tracing et une baisse de la qualité de vie au sein du home puisque les personnes positives ont été isolées dans leur chambre. Précisons toutefois que la plupart de ces patients étaient asymptomatiques."

Ce jeudi, la cellule "santé", présidée par le gouverneur Olivier Schmitz, se réunira afin de faire le point et de déterminer si des mesures additionnelles doivent être prises pour freiner la propagation du virus en province de Luxembourg.

De telles mesures ont, pour rappel, été prises par le gouverneur de la province de Liège.

N.L.