Il faudra patienter avant de voir un hôtel s’installer sur l’espace multimodal du zoning de la Pirire, à Marche-en-Famenne. Appel à candidature avait été lancé en 2018 pour désigner la société chargée de construire et d’exploiter l’établissement. Mais la SOFICO a choisi de réinitialiser la procédure. La raison : un seul candidat s’est manifesté.

 « Force est de constater qu’une concurrence effective ne pourra pas réellement jouer au niveau du choix de l’offre », souligne la SOFICO, qui estime dès lors ne pas pouvoir « comparer plusieurs projets entre eux au regard des critères d’attribution repris dans le cahier des charges, notamment les critères relatifs à la qualité des aménagements ainsi qu’à la qualité et à la diversité des services offerts aux usagers de la route. » Une argumentation qualifiée d’ « étrange » par le député wallon René Collin dans une question écrite adressée au ministre Philippe Henry, « lorsque l’on sait que cette situation est connue du conseil d’administration de la SOFICO depuis le 14 décembre 2018 et que cela ne l’a pas empêché de sélectionner l’opérateur économique. » 

Dans sa réponse formulée cette semaine, le ministre Henry admet que, vu les résultats de l’appel, la SOFICO aurait pu mettre fin à la procédure dès novembre 2018. « Aujourd’hui, tenant compte du temps écoulé depuis le lancement de la procédure initiale, espérons que la remise en concurrence de la concession attire de nouveaux candidats et permette de bénéficier d’une concurrence élargie », ajoute le ministre. René Collin n’en déplore pas moins les délais supplémentaires. « La décision de la SOFICO relance inévitablement une procédure de marché qui semblait enfin parvenir à son terme et était attendue depuis longtemps par la Ville de Marche. » Le ministre Henry assure que la relance du marché sera rapide. L’avis de la nouvelle procédure de passation de la concession sera publié dans les prochaines semaines au niveau belge et européen.