Coup de théâtre à Hotton : le bourgmestre Jacques Chaplier vient d’annoncer qu’il a décidé de quitter la scène politique communale de Hotton. Une décision prise , dit-il, avec un mélange d’émotion, de fierté, de tristesse, de détermination et de gratitude.

" Cette décision repose sur les souhaits exprimés par ma famille et rejoint les avis médicaux de spécialistes consultés à la suite d’ennuis de santé récents : une réduction de mon niveau d'activité est absolument indispensable", précise-t-il.

Il explique qu’il ressent aujourd’hui une vive émotion en jetant un coup d'œil dans le rétroviseur et sur " toutes ces 33 belles années d'engagement politique local ".  " Me mettre au service de la population hottonaise, tant en minorité qu’en majorité, aura été un privilège. Je suis entré en politique à l’occasion des élections communales de 1988. J’ai rejoint le groupe Entente Communale que Raymond Gilloteaux et Pierre Villers avaient mis sur pied une dizaine d’années plus tôt lors de la fusion des communes. La convivialité et le service aux citoyens ont toujours été la ligne de conduite de ce groupe, dans lequel j’ai côtoyé des personnes extraordinaires qui ont mis leur temps, leur talent et leur cœur à votre service."