Le parquet du Luxembourg a requis des peines de 3 à 6 mois d’emprisonnement à l’encontre de trois hommes pour une bagarre en août 2018 à Neufchâteau. Une bagarre qui aurait pu virer au drame. L’un des prévenus s’est rué sur les deux autres avec une machette. Ces derniers s’étaient présentés chez lui avec l’intention d’en découdre. Motif : un échange de SMS injurieux autour d’une dette de 50€.

L’un des deux complices assure avoir reçu un coup à la tête. "Heureusement que j’ai mis ma main, sinon j’étais mort !" L’homme à la machette affirme quant à lui avoir frappé sur le bitume. C’est à son encontre que le parquet a requis la peine la plus lourde. "La situation aurait pu être dramatique", estime le ministère public. "On aurait très bien pu qualifier les faits de tentative de meurtre."

L’avocate de la défense parle de provocation et demande une peine de travail. "Les deux autres prévenus ont insisté en tambourinant à sa porte jusqu’à ce qu’il sorte de ses gonds." Jugement le 10 novembre.

N.P.