Luxembourg

Le nombre de tués sur les routes affiche un niveau historiquement bas dans la province de Luxembourg. Par contre, le nombre d’accidents est en hausse

Selon le dernier baromètre de la sécurité routière de l’institut Vias, le nombre de tués sur les routes de la province de Luxembourg a diminué en 2018 par rapport à 2017 (de 27 à 25). Cette petite baisse a de grands effets puisqu’elle permet à la province d’atteindre un niveau plancher record. Le nombre d’accidents a, lui, légèrement augmenté (+3%). A noter également une hausse du nombre de tués dans les accidents avec un poids lourd.. Au niveau national, le nombre de tués a baissé de 7%, alors que le nombre d’accidents augmentait légèrement (+1%).

© Vias

En 2018, le nombre de tués sur les routes de la province de Luxembourg a baissé de 27 à 25. C’est la 3e diminution consécutive et elle permet à cette province d’atteindre un niveau plancher historique. Par rapport à il y a 10 ans (69 tués), on recense quasiment 3 fois moins de tués en 2018 ! La baisse est la plus sensible pour les occupants d’une voiture (de 21 à 15 tués). Par contre, on note une hausse du nombre de tués dans les accidents avec un poids lourd (de 2 à 5). Le nombre d’accidents est par contre en légère hausse (de 931 à 957 accidents, soit: +3%).

© Vias

Au niveau national, le nombre de tués sur place a chuté de 7% en 2018 par rapport à 2017 (soit 440 tués sur place contre 475). C’est la première fois que l’on comptabilise aussi peu de tués dans la circulation en Belgique. C’est presque 2 fois moins qu’il y a 10 ans (847 tués) !

En Wallonie, le nombre de tués a diminué partout, en particulier dans les provinces de Namur (-12 tués) et de Liège (-11 tués). Les provinces de Hainaut, Liège et Luxembourg atteignent un niveau plancher. Pour ce qui est du nombre d’accidents, il est en hausse dans toutes les provinces sauf à Liège (-7%) et dans le Brabant wallon (-1,5%) où il atteint un record à la baisse.

Le nombre de tués sur les routes de la province de Luxembourg a légèrement baissé en 2018 par rapport à 2017. Le nombre d’accidents corporels est, lui, en légère hausse. Cela signifie donc que les accidents ont été beaucoup moins graves.