Un Bastognard d’une trentaine d’années vient d’être condamné à 6 mois de prison pour avoir frappé son voisin à coups de batte. Les faits remontent au mois d’août 2020. Persuadé que son voisin l’avait volé, le prévenu était venu frapper à sa porte, muni d’une batte de baseball, pour obtenir des explications. 

« Le voisin est un homme vraiment très costaud », soulignait l’avocat de la défense dans sa plaidoirie devant le tribunal correctionnel de Neufchâteau. « Il s’est approché de mon client pour le frapper. Lequel lui a alors clairement dit de ne pas avancer sinon il allait frapper avec la batte. » Des témoins confirment avoir vu le voisin se lancer à la poursuite du prévenu. Lequel a alors mis ses menaces à exécution. 

La défense invoque la légitime défense. Mais le tribunal estime la réaction disproportionnée. Le prévenu a frappé si fort que la batte s’est brisée en deux. Déjà condamné à plusieurs reprises pour coups et blessures volontaire, le principal intéressé bénéficiait de mesures probatoires au moment des faits. Mesures qu’il n’a pas respectées. Outre les 6 mois de prison, il écope d’une amende de 800€.