Ce lundi, la direction d’Eneco a inauguré, en présence du ministre wallon du Climat, de l'Énergie et des Infrastructures, Philippe Henry, son parc éolien implanté dans la commune de Fauvillers. Ce parc compte cinq éoliennes, dont l’une est citoyenne. Sa capacité de production d’énergie durable est équivalente à l’alimentation de 7 500 ménages. 15 hectares de forêt vont être classés en réserve naturelle pour préserver la biodiversité.

"L’inauguration du parc de Fauvillers est le fruit d’un long travail que nous avons mené avec détermination et conviction", a précisé Miguel de Schaetzen, CEO Eneco Wind Belgium.  " L’énergie éolienne n’est pas nouvelle sur le marché mais elle a énormément évolué ces dernières années. C’est aujourd’hui une technologie qui a fait ses preuves et qui octroie un rendement énergétique optimal. Elle est de moins en moins coûteuse et les dernières évolutions technologiques permettent d’améliorer fortement leur intégration dans leur environnement. Je pense, par exemple, à la possibilité d’éteindre le balisage nocturne lorsqu’il n’y a pas de survol du parc ou encore au suivi dynamique de la présence de chauve-souris. Dix ans de procédure ont été nécessaires pour aboutir dans ce dossier, nous le regrettons, mais nous sommes heureux d’aboutir et de pouvoir ajouter cette nouvelle capacité de production d’énergie renouvelable aux objectifs belges."

Le parc éolien se situe le long de la Nationale 4, entre Warnach et Bodange. La situation linéaire perpendiculaire aux vents dominants est un atout pour optimiser le rendement éolien. Les éoliennes ont une hauteur de pale de 150 mètres et une capacité annuelle de production de 10 MW. L’électricité produite contribuera à  atteindre  l’objectif du plan ‘One Planet’ lancé par Eneco en juin dernier et qui vise à rendre le groupe neutre en CO2 dès 2035. Les premières habitations se trouvent à 650 mètres. L’impact sur l’avifaune est très faible, le parc se trouve en dehors des zones Natagora.