Luxembourg Multirécidiviste, la prévenue risque jusqu’à 8 mois de prison.

Ce soir-là, Marie (nom d’emprunt) rentre d’une soirée beaucoup trop arrosée du côté de Virton. Elle est coutumière du fait et malgré les injonctions de ses amis, elle prend quand même le volant. Pas de chance, la police réalise des contrôles sur la route nationale menant à Aubange. Son véhicule est arrêté, puis Marie est invitée à souffler dans le ballon. Les choses dérapent. Marie refuse et se rebelle. Elle arrive même à se bagarrer avec le policier. Elle le gifle. L’alcool lui a fait perdre la tête. D’où sa présence ce lundi devant la juge Brilot.

"Une histoire de plus à ajouter dans votre longue liste d’infractions judiciaires ! Ce n’est pas la première fois que vous vous faites arrêter pour conduite en état d’ivresse, rébellion, prise de stupéfiants, etc.", lui rappelle Mme Lejeune, pour le parquet. Aujourd’hui enceinte, Marie fait profil bas devant la juge. Malheureusement, elle risque gros. "Vous devez comprendre que ce type de comportement est impardonnable. Mais vous n’avez pas encore compris la leçon."

En cumulant tous les faits, une peine de prison de 8 mois est donc demandée par le parquet. "Je ne suis pas opposée à un éventuel sursis, mais partiel uniquement", conclut la substitute du Procureur. Le jugement sera rendu le 18 novembre.

L.T.