L’accès à la Culture fait clairement partie des priorités de la commune de Libramont-Chevigny et de son centre culturel. C’est pourquoi, ceux-ci se sont associés pour acquérir un bus scolaire américain en vue de la décentralisation de certaines activités culturelles. Pour cette acquisition, un montant de 5 000 euros est pris en charge par la commune comme part d’investissement, le solde sous forme de prêt de la commune au centre culturel. Tout droit sorti de l’univers de la série "Les Simpson", on ne peut pas dire qu’il passera inaperçu dans la verte campagne ardennaise. "Et c’est bien le but recherché ! Reconnaissable entre mille, il jouera le rôle de vitrine du dynamisme culturel libramontois sur divers événements : festivals, foires, marchés, etc. Avec ce nouvel outil, on se dote d’un véritable centre culturel mobile capable d’accueillir des petits groupes pour différentes activités, telles que des expositions, des ateliers, des projections ou encore des rencontres avec des conférenciers, des conteurs ou des auteurs. Il pourra également faire office de loges ou de régie technique pour des petits spectacles", confie l’échevin de la Culture, Jonathan Martin.

Pour ce faire, le bus a été aménagé en conséquence. Il le fallait car ce véhicule a une histoire : il a roulé de longues années pour desservir une école du Michigan avant d’atterrir aux Pays-Bas. C’est donc de Hollande qu’il est venu à Libramont. Et à l’intérieur, comment ça se passe ? Dans le cadre de son ancienne affectation, aux Pays-Bas, pas mal d’aménagements avaient déjà été opérés. Ainsi, les anciens sièges prévus pour le transport de personnes ont été remplacés par quelque chose de plus confortable. Le bus est par ailleurs équipé d’une toilette, d’un évier, d’un frigo, d’un écran plat ainsi que de différents espaces de rangement. On pense à l’installation de cimaises, de stores permettant de plonger l’intérieur du bus dans l’obscurité, de matériel de projection complémentaire pour des activités plus exigeantes ou encore à des panneaux photovoltaïques afin de rendre le bus le plus autonome possible. Enfin, tout en veillant à conserver sa couleur emblématique, le bus bénéficiera d’un lettrage aux couleurs du centre culturel et de la commune.