Les habitants et les seconds résidents pourront-ils bientôt payer leurs achats en monnaie locale dans la commune de Manhay ? C’est le souhait du collège communal avec l’objectif de relancer le commerce local.

“ Nous voulons inciter la population à penser local et acheter local”, souligne le bourgmestre Marc Generet. “Pas simplement sous la forme d’un bon d’achat qui présente l’inconvénient de ne pouvoir être utilisé qu’une seule fois. Cette monnaie provoquera une économie circulaire. Les commerçants pourront la réinjecter dans leurs propres achats, privés ou professionnels, sur le territoire de la commune.”

Le principe ? Les ménages auront la possibilité d’investir jusqu’à 1000 euros par an pendant une période de trois ans. La première année, la commune implémentera cette somme de 15 % ; 7,5 % la deuxième et 5 % la troisième.

“La commune est composée de 1.800 ménages” poursuit le bourgmestre. “Si chaque ménage investit 1000 euros par an pendant trois ans, la commune accumulera l’équivalent de 5.895.000 euros en monnaie locale. Au bout des trois ans, une évaluation sera faite pour optimiser un nouvel investissement communal.”

La commune désignera une personne de référence “ monnaie locale”. Chaque ménage disposera d’un QR code personnel. Les Manhaydois téléchargeront l’application et leur QR code sur leur smartphone et payeront les courses en le scannant. La somme sera ainsi débitée de leur portefeuille électronique. S’ils ne disposent pas de smartphone, ils recevront le QR code imprimé sur papier.

En surfant sur le site dédié à cette nouvelle monnaie, les citoyens auront la possibilité de consulter le solde de leur compte.

Les commerçants, quant à eux, auront la possibilité de rendre l’argent en monnaie locale, d’utiliser l’argent local pour leurs propres achats, d’échanger, via la commune, l’argent local en euro.

Cerise sur le gâteau : les citoyens auront la possibilité de payer leurs taxes, fréquentation au parc containeur, consommation d’eau (…) en utilisant cette application..

Le bourgmestre précise que cette nouvelle monnaie, comparable au Voltî disponible à Marche-en-Famenne, Nassogne ainsi que dans cinq communes namuroises, fera l’objet d’une présentation bientôt au conseil communal.