Luxembourg

Le verdict dans l’affaire du double homicide de Ronzon est tombé lundi après-midi. 

Sébastien Kesteman et Radwan Elmi-Galib ont été déclarés coupables de vol avec violence avec la circonstance qu’un meurtre et des actes de torture physique et mentale ont été commis à l’encontre de Vinciane Lamoot et Nathan Kettani. Ils ont également été reconnus coupables d’association de malfaiteurs et fraude informatique pour avoir utilisé les cartes bancaires dérobées sur place. Si l’issue du verdict concernant les deux hommes ne laissait planer aucun doute, la décision du jury concernant l’implication de Jennifer Sablon dans le double-meurtre était par contre plus incertaine. Surtout après le réquisitoire de l’avocat général réclamant son acquittement au bénéfice du doute pour les deux homicides. 

Le jury a finalement estimé que sa participation aux fraudes informatiques pour lesquelles elle a été reconnue coupable ne suffisait pas à établir sa participation aux vols avec violence commis la nuit du 11 au 12 août à Rendeux ni son implication dans l’association de malfaiteurs. À la surprise générale, la ministère public a néanmoins demandé sa prise de corps en attendant le prononcé de la peine ce mardi.