Luxembourg

 A l’annonce de la nouvelle, les premières réactions étaient toutes du même acabit. « Oh, non ! Ce n’est pas vrai. On s’est encore vu la semaine dernière », confie ainsi cet avocat de passage au tribunal correctionnel. 

Cet endroit, Pierre Kauten le connaissait très bien. C’est sa fille Dorothée, elle-même avocate, qui l’a annoncé à nos confrères de SudPresse. « Mort d’un infarctus. Il avait 65 ans. Il semblait pourtant en bonne santé ces dernières semaines, mal-gré quelques petits soucis ces derniers mois et une hospitalisation. » Pierre Kauten avait notam-ment été actif durant l’affaire Dutroux et dans bien d’autres procès ayant eu lieu dans notre Province. Bon nombre de magistrats se rejoignent en affirmant qu’il était quelqu’un de très apprécié. Une personne consciencieuse qui connaissait bien ses dossiers et qui n’hésitait pas à prendre du temps pour expliquer, notamment, le fonctionnement de l’appareil judiciaire aux plus jeunes.