Partagé entre contenu sur la conquête de l’espace et activités originales, l’été promet d’être spatial à Transinne. Place aujourd’hui à la Cosmic Valley. "Autrement dit, c’est l’espace extérieur de l’Euro Space Center qui prolonge l’aventure spatial pour nos nombreux visiteurs. Elle englobe 4 grandes thématiques liées à l’exploration spatiale et à l’astronomie : le cercle des fusées, qui est composé de maquettes des lanceurs les plus importants de l’histoire de la conquête spatiale, et qui invite les visiteurs à découvrir les particularités de chaque fusée en passant en revue leurs moments de gloire ou leurs échecs. Les antennes de télécommunication, où on y retrouve les antennes de l’ESA ainsi que le jeu des paraboles acoustiques. Les satellites, là où les visiteurs découvrent le mock-up du satellite Planck, dédié à la cartographie des variations de température et de rayonnement du fond cosmologique. Et le système solaire, avec une reconstitution à l’échelle de notre système solaire dans lequel les visiteurs peuvent déambuler pour tout apprendre sur les planètes et les astres qui le composent. On y retrouve également le cadran solaire ainsi que la sphère armillaire", explique Yvan Fonteyne, chargé des relations presse et publiques.

Autant d’activités développées sur plus de 50.000 m2 pour le bonheur des petits et des grands. Et pour renforcer ces thématiques, la Cosmic Valley comprend également plusieurs activités/jeux : UFO Game ou frisbee des planètes, à l’aide d’un frisbee. La danse de Kepler ; une animation qui permet de visualiser et de comprendre le mouvement des planètes. Le Newton’s cradle ou pendule de Newton géant ; une animation qui se compose de cinq billes métalliques de même masse suspendues par deux fils à deux barres rigides. Cette animation permet d’expliquer la première loi de Newton qui stipule que le principe action-réaction est en vigueur. La balade spatiale ; une boucle de 6 km à travers bois et jalonnée de panneaux explicatif sur les grandes figures de la mythologie associées au spatial. Enfin, la zone de survie ; il s’agit d’une zone reprenant un camp de survie tel que les astronautes peuvent le connaître s’ils ne reviennent pas sur Terre au bon endroit.

L.T.