Ce mercredi, la Cellule de crise transversale de Vivalia a décidé d’enclencher la phase 2A du Surge Capacity Covid-19 dans les hôpitaux de la province de Luxembourg. Cette deuxième phase sera opérationnelle mercredi prochain.

Au cours d’un point presse, Yves Bernard, directeur général de Vivalia, a précisé que le seuil de la phase 1B – 21 lits aux soins intensifs et 84 dans les ailes Covid- était presqu’atteint et qu’il convenait d’anticiper car les chiffres risquent d’évoluer à la hausse dans les prochains jours.

En effet, ce mercredi, 72 patients sont hospitalisés dans les unités Covid classiques des hôpitaux, à savoir 18 aux CSL (Arlon), 25 au Centre hospitalier de l’Ardenne à Libramont et 29 à l’IFAC (Bastogne-Marche-en-Famenne ). Lorsque la phase 2 A sera opérationnelle, il y aura 124 lits au lieu de 84.

En ce qui concerne les soins intensifs, 17 lits sont occupés actuellement, soit 5 aux CSL, 4 au Centre Hospitalier de l’Ardenne et 8 à l’IFAC. Pour faire face à une augmentation des cas, 10 % de lits supplémentaires seront réservés aux patients Covid. On passera de 5 à 8 à Libramont, de 8 à 11 à l’IFAC et de 8 à 12 aux CSL, afin d’atteindre la barre des 31 lits.

L’activation de la phase 2 A entraînera la diminution de l’activité opératoire dans tous les hôpitaux afin de réserver une partie du personnel aux patients Covid. A Marche-en-Famenne, deux salles d’opération seront maintenues sur cinq, à Bastogne, une sur trois ; à Arlon, six sur neuf et à Libramont, quatre sur six. Les interventions et traitement non urgents seront déprogrammés.

Quant aux consultations, elles sont maintenues sur tous les sites hispitaliers dans le respect strict des gestes barrières.