Mardi après-midi à l’issue d’une réunion en visioconférence, le directeur de la prison de Marche-en-Famenne, Frédéric de Thier, a décidé de mettre son établissement pénitentiaire en semi-quarantaine.

"Nous avons 20 cas Covid positifs avérés sur 312 personnes. Cela peut paraître peu mais par principe de précaution, la prison est mise dans une sorte de semi-quarantaine. De très nombreux tests sont en attente. Un nouveau point sera fait vendredi en fonction des résultats de ces tests qui demandent du temps".

Le directeur explique encore que cette semi-quarantaine signifie que seuls les avocats peuvent venir visiter leurs clients en prison et que les prisonniers ont droit au préau mais plus accès aux activités habituelles et aux visites familiales.

"Il n’y a pas de quartier d’isolement dans notre prison; donc les détenus positifs sont confinés dans leur cellule", conclut Frédéric de Thier.