Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté veut sensibiliser les élus : "On peut en finir avec le sans-abrisme"

La 15 ème édition du Salon des Mandataires – rebaptisé Municipalia pour l’occasion – se déroule ces jeudi et vendredi au WEX de Marche-en-Famenne. Des milliers d’élus locaux issus des quatre coins de la Wallonie s’y retrouvent pour étoffer leur carnet d’adresse et développer leur réseau. L’occasion aussi pour les acteurs du monde associatif de toucher un grand nombre de décideurs politiques. Jeudi matin, le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté organisait une manifestation à l’entrée du WEX pour sensibiliser les visiteurs à la question du sans-abrisme. « Il faut casser cette idée selon laquelle le sans-abrisme est une fatalité », souligne Christine Mahy, secrétaire générale du RWLP. « Aujourd’hui, toutes les politiques publiques sont dans une optique de gestion du phénomène. Or, la responsabilité de l’état est de financer des réponses durables, pas des sparadraps palliatifs. Nous voulons sensibiliser les mandataires locaux au fait qu’eux aussi ont un rôle à jouer. » 
Rassemblés devant les portes du salon, les manifestants ont distribué des « bons de commande » reprenant une série de mesures concrètes à mettre en œuvre à l’échelle locale : toujours octroyer une adresse de référence, organiser l’accès à un logement pour toute personne sortant d’une institution collective, faire du logement public supplémentaire en soutenant les A.I.S, les A.P.L. et les sociétés de logement social, combattre la maltraitance familiale à cause de laquelle de nombreuses femmes se retrouvent en situation d’errance… Le réseau veut également interpeller les élus sur la question du mobilier anti-SDF, comme ces bancs conçus pour qu’on ne puisse s’y allonger. « Contrairement à ce qu’on croit, les gens qui vivent dans la rue essayent toujours de trouver la solution la plus adaptée pour survivre » , poursuit Christine Mahy. « Ce type de mobilier les met en danger dans la mesure où il destructure une forme d’organisation, de survie. Les pouvoirs publics ne peuvent pas participer à cela. »