Elle a participé activement à un atelier de lecture à haute voix en soutien au Fonds Victor

La Reine Mathilde était en visite à l’Institut du Sacré-cœur à Barvaux-sur-Ourthe, jeudi matin, avec un double objectif : soutenir la lecture à haute voix et le Fonds Victor, crée à la mémoire de Victor Van de Woestyne, décédé accidentellement à Bruxelles, à l’âge de 13 ans, le 4 novembre 2016. Patricia Vergauwen et Francis Van de Woestyne, les parents de l’adolescent trop tôt disparu, ont participé à la rencontre.

"Victor avait toujours un livre à portée de main : c’était sa passion", a rappelé sa maman. "En souvenir de lui, nous avons créé un fonds pour encourager les jeunes de 12 à 15 ans à lire. Les actions concrètes mises en place participent à une démarche active et rayonnante en faveur de la lecture."

La RTBF et le Fonds Victor se sont associés pour créer le Prix Première Victor du livre de jeunesse. Ce prix annuel récompense un auteur ou un traducteur belges francophones. Cette année, cinq romans sont en lice. La Reine a lu à haute voix notamment un extrait de Hope, le livre de Xavier Deutsch paru aux éditions Mijade, devant 24 élèves du premier degré du secondaire. Elle s’est ensuite adressée aux adolescents afin de connaître leurs goûts en matière de lecture.

"J’ai été ravie de la rencontrer", nous a confié Pauline. "Lorsque je me suis portée volontaire pour participer à cet atelier, j’ignorais qu’il serait animé par la Reine. Elle nous a tout de suite mis à l’aise. Je n’étais pas stressée. C’était un honneur de la rencontrer."

Selon la directrice de l’ISC, Sandrine Quirynen, son établissement scolaire a été choisi car il est le seul de la province de Luxembourg, à participer aux actions de soutien à la lecture dans le cadre du Fonds Victor.

"Six classes du premier degré du secondaire y sont inscrites", a-t-elle précisé. "Une sélection de romans est proposée aux élèves et ils votent pour celui qu’ils préfèrent."

Cette visite royale a été accueillie avec enthousiasme par les élèves et l’équipe éducative de l’Institut du Sacré-cœur. La Reine a quitté l’école sous les applaudissements.

N.L.