Le convoi humanitaire de la Province de Luxembourg, parti d’Arlon mardi en fin d’après-midi, est bien arrivé en Pologne. Cette mission a, pour rappel, un double objectif. Elle vise, en effet, à acheminer à la frontière ukrainienne les dons récoltés par l'association des femmes ukrainienne de la province - médicaments, vêtements, nourriture... -  et du matériel d'intervention récolté par la zone de secours Luxembourg pour les pompiers ukrainiens.

Le deuxième objectif de ce convoi, rejoint par le gouverneur Olivier Schmitz et son chef de cabinet Xavier Derenne, porte sur le rapatriement en province de Luxembourg de 200 réfugiées ukrainiennes et leurs enfants qui fuient la guerre. Ces réfugiées seront accueillies par des familles luxembourgeoises volontaires.

Le gouverneur a donné de ses nouvelles jeudi matin sur les réseaux sociaux.  " Mercredi, nous avons déposé nos dons, soit environ 40 m3 à Lancut à une association ukrainienne qui se charge de les acheminer en Ukraine, souligne-t-il.  En soirée, nous avons acheminé l'ambulance de la zone de secours Luxembourg au poste frontière où elle a été prise en charge par des médecins de Lviv."

Jeudi matin, il était prévu de prendre en charge les réfugiés ukrainiens à la frontière et de remettre le matériel pompier. La zone de secours Luxembourg a, pour rappel, décidé de livrer aux pompiers ukrainiens des civières, des bandages, des lances à incendie, des tenues et gants d’interventions chimiques, du matériel de désincarcération et des casques.

Le gouverneur a annoncé que le retour en Belgique était prévu dans la journée de vendredi.