Les indicateurs de l’épidémie de Covid-19 repartent légèrement à la hausse en province de Luxembourg. En effet, selon Sciensano, le nombre de nouveaux cas diagnostiqués entre le 28 mai et le 10 juin augmente de 23 % - 271 au lieu de 221 - avec une incidence de 170 pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours. Les taux de reproduction du virus et de positivité des tests s’élèvent respectivement à 1, 267 (estimation médiane) et à 19,1 %.

" Cette légère tendance à la hausse s’explique par la levée des mesures sanitaires mais n’a rien d’inquiétant, souligne le Dr Guy Delrée, médecin généraliste et coordinateur en charge de la vaccination en province de Luxembourg.

Le médecin rappelle l’importance de la vaccination pour éviter de développer une forme grave de la maladie.  " Les centres de vaccination sont fermés en province de Luxembourg depuis la fin mars à l’exception du LEC à Libramont, poursuit-il. La fermeture de ce centre  est fixée au 30 juin. Les citoyens ont toujours la possibilité de se faire vacciner par leur médecin généraliste ou dans les pharmacies partenaires. Dix-neuf pharmacies luxembourgeoises fournissent les vaccins aux médecins."

En juillet et août, les médecins et les pharmaciens, prendront le relais avant une réouverture des centres en septembre ?  " Aucune décision n’a encore été prise à ce sujet, continue le médecin. Nous ne savons pas si Libramont rouvrira en septembre ni si une réouverture des autres centres est prévue. A titre personnel, je pense que si réouverture il y a elle n’interviendra pas avant le mois d’octobre."

La phase pilote de vaccination dans les pharmacies, lancée le 2 mai dernier, se poursuit. En province de Luxembourg, elles sont sept à proposer la vaccination : Be’o Naturel (Bastogne), Pharmacie Familia (Virton et Tellin), Pharmacie Debor (Marche-en-Famenne), pharmacie Multipharma (Tintigny), Pharmacie Bastogne (Florenville) et Pharmacie Tilmant (Bomal-sur-Ourthe).