Cette fois, point question de la Place Léopold, mais une remarque pertinente pointée par les Ecolos à l’attention du conseiller de la majorité Paul Kiame, qui est également docteur dans la vie professionnelle. L’opposition a fait mouche en mettant en avant le fait que le Dr Kiame a exercé une activité en tant que médecin légiste pour la commune. Et donc, qu’il a reçu un « salaire » équivalent à un peu plus de 18.000€ sur les 3 dernières années. 

Le problème ? "Dans le Code de la Démocratie locale, il est indiqué qu’un élu communal qui exerce des fonctions incompatibles avec le mandat de conseiller, qui participe à une entreprise ou qui exerce une profession à raison desquels il perçoit un traitement ou un subside de la commune, ne peut être admis en tant que conseiller", rappellent les élus Verts qui demandent deux choses : que le conseiller démissionne. Et qu’il rembourse la somme perçue. Il faut savoir que Paul Kiame a été appelé en renfort en tant que légiste par la Ville, pour notamment constater les décès suspects dans la commune. Il a commencé à exercer en 2017 et a été davantage appelé par la suite. En tout, environ 250 prestations. 

Trouver un spécialiste n’est en effet pas facile pour la commune, son aide était donc la bienvenue. "Je ne suis pas au-dessus des lois et j’accepterai la décision prise par la commune. Si je dois rembourser, je rembourserais. Mais je ne démissionnerai pas en tant que conseiller. Les citoyens m’ont élu. Je suis prêt à stopper cette activité de légiste pour le compte de la commune et je souhaite bonne chance à mon successeur", déclare le principal intéressé.