Luxembourg

Le groupe a pris contact avec la Ville et Idelux. Mais où cet éventuel parc de loisirs pourrait-il s’implanter?

Le chef-lieu de la Province propose une gamme commerciale assez large et étoffée. En matière culturelle et sportive, Arlon va bientôt se doter d’un projet axé sur l’escalade (le parc escalade) avant, peut-être, l’implantation d’un centre de loisirs « Polpsa indoor ». On en est encore très loin mais l’intérêt des responsables du parc pour venir s’installer dans la région est réel. Du côté de la ville, on ne nie pas les premiers contacts. 

Plopsa a même présenté quelques détails d’un éventuel plan d’investissement. Sauf que…que reste-t-il comme lieu approprié pour accueillir un tel concept? « Ce projet est tout à fait possible et réalisable du côté d’Arlon. Ce type de projet entre dans le cadre d’une "activitécommunautaire". 

Ce qui signifie qu’il peut être mis en place dans des zones qui ne sont pas spécialement urbanisables. A l’image des casernes de pompiers ou des centres sportifs, par exemple. Il reste encore quelques zones pouvant accueillir le site. Ou? Le parc Hydrion, oùquelques terrains sont encore exploitables. Du côté de Stockem, dans l’ancienne gare SNCB. Ou encore dans le Zoning de Weyler, de Sterpenich ou Schoppach. Bref, on peut choisir », commente Fabian Collard, le manager d’Idelux. 

Si Plopsa souhaite s’installer dans le chef-lieu, il faudra aussi que la ville d’Arlon mette la main à la poche et accepte. La ville doit en effet investir avant de recevoir les premiers dividendes… « Plopsa a l’habitude et a déjàquelques projets en cours ou déjà réalisés un peu partout dans le royaume. C’est une bonne chose pour le secteur hôtelier et la ville, mais celle-ci devra effectivement peser le pour et le contre avant de donner son accord », conclut-il. Idelux n’a pas attendu l’arrivée de Plopsa pour avancer dans certains dossiers. 

C’est ainsi que d’autres extensions de zoning d’activité économiques sont en cours et/ou en bonne voie. On pense notamment à Wellin (Halma), Marche-en-Famenne (terrains derrière le WEX) ou encore Transinne (EuroSpace Center). La Province n’a pas le choix si elle souhaite exister économiquement parlant. Sans offre (terrains), les investisseurs iront voir au Luxembourg voisin et s’y installeront…