Les Amis du Rail viennent d’envoyer un courrier à la SNCB.

Dès le 1er mars, les transports en commun seront gratuits au Luxembourg.

Cette gratuité aura un impact positif pour les frontaliers qui voyagent en train puisque les kilomètres parcourus sur le sol grand-ducal seront déduits.

Quid des abonnements achetés avant le 1er mars ?

"Nous avons appris que la SNCB a fait marche arrière", explique Michaël Jacquemin, porte-parole des Amis du Rail. "En effet, décision a été prise de ne plus rembourser au prorata des jours restants après le 1er mars lorsque l’abonnement est mensuel. Un courrier de protestation a été envoyé. Nous demandons, en effet, que le remboursement soit effectué quel que soit l’abonnement acheté avant la date d’entrée en vigueur de la gratuité."

Reste que pour les abonnements trimestriels et annuels, le remboursement sera bel et bien effectué.

À titre d’exemple, pour un mois, au départ d’un guichet SNCB, le prix passera de 84 à 55 euros. Les démarches à effectuer, côté belge ? Valider l’abonnement et conserver le ticket papier qui accompagne la carte magnétique.

Dès que l’abonnement arrive à échéance, il est conseillé de contacter le service clientèle en demandant le remboursement des jours restants après le 1er mars. Il semblerait que le traitement des demandes soit plus rapide si la demande est faite en ligne. Les voyageurs seront remboursés via un portefeuille électronique, un bon de compensation ou directement sur leur compte.

La SNCB avait déjà fonctionné selon ce schéma de remboursement lors de la création des flex pass. Il est , par ailleurs, conseillé aux navetteurs de passer par le service clientèle car si la demande de remboursement se fait au guichet, il y aura des frais de 10 euros à payer.

Si vous avez acheté votre abonnement trimestriel ou annuel dans une gare grand-ducale, aucune démarche ne pourra être effectuée.

En effet, les CFL (Chemins de Fer luxembourgeois) n’ont pas prévu de remboursement pour les abonnements achetés avant le 1er mars 2020.

Nadia Lallemant