Luxembourg Le prix médian d’une maison en province de Luxembourg est de 173.000 euros

La compagnie des notaires de la province de Luxembourg vient de présenter l’analyse du marché immobilier pour l’année 2018. Le prix des maisons a diminué de 1,1 % par rapport à 2017 à l’échelle provinciale.

Le prix médian - la médiane permet de partager une série de ventes en deux parties égales ; la moitié des opérations a eu cours à des prix inférieurs à la médiane, et l’autre moitié à des prix supérieurs - s’élève à 173. 000 euros alors qu’en Belgique il est de 230.000 euros.

Dans l’arrondissement d’Arlon, les prix ont baissé de 4,5 % mais restent toutefois nettement supérieurs aux autres arrondissements en raison de l’autoroute E 411 et de la proximité du Grand-Duché. Alors que le prix médian s’élève à 210.000 euros, des disparités existent entre les différentes communes : 255.000 à Arlon, 252.500 à Messancy, 235.000 à Attert, 180.000 à Aubange et 163.000 à Martelange. Dans l’arrondissement de Bastogne, on constate une augmentation de 9, 1 % avec un prix médian de 180.000 euros.

Si le marché n’est pas homogène, la commune de Bastogne, en hausse de 14,1 % avec un prix de 211.000 euros tire le marché vers le haut. C’est la deuxième année consécutive qu’elle se situe à un niveau supérieur. Le développement de nouveaux projets et la rénovation des infrastructures routières comme la route de Neufchâteau expliquent, en partie, cette augmentation.

Dans l’arrondissement de Marche-en-Famenne, en revanche, on constate une diminution de 3 % avec un prix médian de 160.000 euros. Dans la commune marchoise, le prix est de 180.000 euros. Les maisons les moins chères de la province se trouvent dans la commune de Rendeux où le prix médian ne dépasse pas 125.000 euros.

Dans l’arrondissement de Neufchâteau, le prix médian en recul de 4,6 % ne dépasse pas 155.000 euros avec là aussi d’importantes disparités avec 202.500 euros à Léglise et 140.000 euros à Bouillon. Enfin, dans l’arrondissement de Virton, en hausse de 3 %, le prix médian atteint 170.000 euros avec, parmi les communes les plus chères Etalle (260.000 euros) et Musson (210.000 euros)

Nadia Lallemant