Le début des travaux de transformation du cœur de Hotton a désormais une date. C’est le lundi 9 août que commencera ce chantier colossal. Annoncé pour une durée de 550 jours, il devrait se clôturer début décembre 2022.

"Tout ce qui va se dérouler avant cette date rentrera dans le cadre des travaux préparatoires et ne créera que des entraves minimes à la circulation", annonce le bourgmestre Jacques Chaplier. Une fois les pelleteuses en action, des feux rouges tricolores seront installés de part et d’autre du pont pour permettre la traversée sur une seule bande. Les automobilistes ne pourront y accéder que par la rue des Écoles côté Barvaux, et par la rue Émile Parfonry côté Marche. Toutes les autres rues desservant habituellement le pont seront mises en sens unique pour le quitter. L’accès au pont sera également interdit aux véhicules de plus de 7,5 tonnes pendant les travaux. 

Annoncée de longue date, la transformation des berges de l’Ourthe et du pont prévoit l’aménagement de gradins vers l’Ourthe face au Jacquemart, un accès PMR vers l’île de l’Oneux ou encore l’élargissement du pont via une estacade accrochée en aval. Les travaux débuteront sur le pont. "Tout blocage simultané de la route de La Roche (où se poursuivront les travaux d’égouttage d’Hampteau, NDLR) et de la Rue Simon est ainsi écarté », précise le bourgmestre. La commune devrait informer ses habitants de l’évolution de la situation « en temps réel ». « Trois données sont d’ores-et-déjà bien claires", poursuit Jacques Chaplier. " Une bonne partie de la saison estivale 2021 sera exempte de problèmes de circulation. La stratégie ne coupera jamais le village en deux. Et la kermesse de Hotton pourra avoir lieu si les conditions pandémiques l’autorisent."

N.P.