La hausse des hospitalisations et des contaminations, en particulier dans les homes, se poursuit en province de Luxembourg. Le nombre de cas confirmés depuis le début de la pandémie s’élève à présent à 8 376, selon Sciensano, soit une augmentation de 34 % en une semaine. Le taux de positivité des tests grimpe encore : 27,9 % entre le 17 et le 23 octobre. Le taux de reproduction du virus est de 1,2.

Mardi, 150 patients Covid dont 27 aux soins intensifs étaient hospitalisés.  " En avril dernier, le pic avait été atteint avec 125 hospitalisations", rappelle Yves Bernard, directeur général de Vivalia.  " Actuellement, le nombre de patients est plus élevé mais les chiffres ne peuvent être comparés car à l’époque, il s’agissait uniquement de cas avérés alors qu’actuellement, ils ne le sont pas tous. Ainsi, sur les 123 personnes qui se trouvent dans les unités Covid classiques, il y a au moins 16 cas suspects."

S’il est trop tôt pour affirmer avec certitude que la deuxième vague sera plus importante que la première, l’intercommunale de soins de santé se prépare à passer de la phase 2 A à la phase 2 B. " La phase 2 A est opérationnelle depuis lundi", poursuit Yves Bernard.  " L’étape suivante sera probablement activée dans les prochains jours afin d’augmenter la capacité aux soins intensifs par l’ajout de 11 lits supplémentaires."

La situation Covid évolue également dans les maisons de repos gérés par l’intercommunale de soins de santé Vivalia. Pour rappel, les homes situés à Vielsalm, Sainte-Ode, Chanly (Wellin) et Virton ont été placés sous un monitoring quotidien.

" A la séniorie de Sainte-Ode, il y a à présent 41 résidents sur 58  testés positifs", précise Olivier Binet, directeur général adjoint en charge du pôle extra hospitalier à Vivalia.  " A Chanly, 36 résidents sur 120 sont infectés par le coronavirus alors que la semaine dernière, ils n’étaient que neuf. Un cas a par ailleurs été diagnostiqué à la MRS La Bouvière à Vielsalm. Seule la maison de repos de Virton, ne compte aucun cas actuellement."